Entre la Filière Saveurs et Sécurité et le Label Rouge, l'I.G.P. Aveyron ou les produits issus de l'agriculture biologique, l'offre veau se révèle extrêmement qualitative. N'hésitez pas à solliciter nos managers de rayon, ils sont à votre écoute pour vos commandes et toutes vos questions.


Découvrez également

Richesse et saveurs du Veaucabulaire
Richesse et saveurs du Veaucabulaire !
 
Tendron, collier, flanchet ou encore épaule feront merveille dans une blanquette de veau. Quant au jarret, c'est la version osso bucco qui lui sied à merveille !
 
Côte, filet et noix, développeront toute leur finesse avec une cuisson courte et intense rôti ou à la poêle. Dégustée à peine rosée, cette viande jeune et tendre, développera toute sa finesse.
Le veau d'élevage français
Le veau d'élevage français Filière Saveurs et Sécurité
 
Tous les veaux sont suivis tout au long de la période d'élevage. Un soin tout particulier est porté sur le respect des normes en matière d'environnement et de bien être animal. La découpe et le parage respectent la tradition bouchère et l'emballage garantit une conservation et une qualité de viande régulière.
 
Cette gamme vous offre de très nombreuses possibilités avec pas loin de 30 références : carré, noix, sauté, osso bucco...
Laissez vous tenté par cette viande délicieuse et d'une grande finesse.

Le veau fermier élevé sous la mère
Le veau fermier élevé sous la mère
 
Des élevages de petite et moyenne taille avec des herbages d'excellente qualité, voilà les conditions qui président à la naissance puis à la croissance harmonieuse des veaux fermiers élevés sous la mère. Nourries à partir de fourrages naturels produits sur l'exploitation, les mères sont tétées deux à trois fois par jour. Non sevrés, les veaux de lait sont abattus avant l'âge de 5 mois et demi. Reconnue par un Label Rouge, leur viande exceptionnelle acquiert une couleur claire, un grain fin, une jutosité et un fondant remarquables. À la cuisson, notamment à basse température, les matières grasses naturelles contenues dans le lait donnent toute sa saveur à la viande.
Produit disponible toute l'année mais sur commande.

Le veau d'Aveyron et du Ségala
Le veau d'Aveyron et du Ségala
 
Une iGP et un Label Rouge prouvent l'exceptionnelle qualité du Veau de l'Aveyron et du Ségala. Issus de races de qualité bouchère, Limousine et Blonde d'Aquitaine, les animaux sont allaités sous la mère et reçoivent des céréales en complément.
Le veau bio
Le veau bio
 
Noix de veau, carré et blanquette sont issus de l'agriculture biologique. Le cahier des charges extrêmement rigoureux impose notamment que les animaux bénéficient de conditions naturelles  : air frais, lumière du jour, espace pour faire de l'exercice...
Le veau origine UE
Le veau origine UE
 
Elevés dans des conditions respectant leur bien-être les animaux proviennent d'exploitations contrôlées. Ils donnent une viande de bonne tenue, idéale pour une cuisine simple et des plats du jour

Le veau : conseils de cuisson

Viande blanche, jeune par excellence, à la chair délicate et subtile, les morceaux de veau se cuisinent de multiples façons : poêlés, grillés, rôtis, braisés ou encore bouillis. Des petits plats aux saveurs d’enfance comme la blanquette, les paupiettes ou encore l’osso buco italien, recettes et inspirations de plats du jour ne manquent pas avec le veau ! Mais attention, cette viande jeune et tendre requiert une cuisson très précise pour conserver tout son fondant.  
 
Le veau
Règle numéro 1 : le repos

Repos avant de cuire et repos après cuisson.
Il faut penser à sortir la viande du réfrigérateur un peu avant de la cuire : remise à température ambiante, elle n’est pas agressée par un trop fort écart de température au moment de la cuisson.
Une fois cuite, il est aussi essentiel de la laisser reposer quelques minutes sur une grille, ou à défaut sur une assiette, et sous une feuille de papier aluminium : la chaleur se répartit uniformément, ce qui lui permet de se détendre. Pour les petites pièces comme les côtes de veau, grenadins de veau ou escalopes de veau, le temps de repos doit être égal au temps de cuisson et pour les grosses pièces comme le rôti de veau, au minimum 10 minutes.

Règle numéro 2 : des temps de cuisson au cordeau

La viande de veau requiert des temps de cuisson très précis selon qu’on la cuisine poêlée, grillée ou rôtie.

Elle mérite une cuisson « à peine rosée » qui lui conserve moelleux et finesse, mais peut aussi être servie « à point ».

À peine rosée : 1 minute à feu vif puis 4 à 5 minutes pour une côte de veau ou un grenadin de veau, une vingtaine de minutes par 500 g pour un rôti de veau cuit au four ou à la cocotte.

À point 
: 1 minute à feu vif puis 6 à 8 minutes à feu doux pour une côte de veau, 30 minutes environ par 500 g pour un rôti.
Pour une escalope de veau, plus fine, les temps de cuisson doivent être un peu raccourcis.
Le temps de cuisson d’un rôti de veau dépend également de sa forme et de son épaisseur. Si le rôti est long et fin, il faut réduire le temps de cuisson et l’augmenter dans le cas inverse.


Rencontres, astuces et actualités

Rencontre avec Roland Trouba
Il n'y a pas que la blanquette !
Rencontre avec Roland Trouba, éleveur de veaux
 
"Nous obéissons à un cahier des charges aux règles très strictes. Il concerne de nombreux domaines, l'alimentation, le bien-être de l'animal ou encore l'environnement"
Plat du jour : il n'y a pas que la blanquette !
 
Pour varier les plaisirs, et sortir de la traditionnelle blanquette de veau (délicieuse néanmoins) avez-vous pensé aux recettes inspirées de la cuisine italienne ? On pense immédiatement au célèbre Osso Bucco, au plus confidentiel Piccata de Veau ou à la délicieuse Escalope Milanaise...Bref, chez nos voisins transalpins, les bonnes idées à base de veau ne manquent pas !

Les abats

Le gibier

La volaille