La charte Origine France pour la restauration indépendante

Depuis longtemps, METRO agit pour accroître la part de l’origine France dans son approvisionnement. Nous avons voulu aller encore plus loin. Nouvelles tendances de consommation, difficultés au sein du secteur agricole français… Autant de raisons qui nous ont poussés à relever le défi de réunir les plus grandes fédérations des filières concernées pour bâtir un projet ambitieux : favoriser la production tricolore dans la restauration indépendante. 

Charte Origine France

L’origine France : 3 enjeux majeurs

L'urgence économique

L’agriculture française traverse une crise profonde. Poids des normes et concurrence des autres pays européens en sont les principales causes. Elles entraînent une augmentation des importations et surtout une baisse des prix (notamment ceux des fruits et légumes et de la viande). Pour aider le secteur agricole et favoriser la qualité une solution évidente s’impose : augmenter la part du « produit en France » dans la cuisine des restaurateurs indépendants.

Une tendance de fond 

Depuis quelques années, de nouvelles tendances de consommation émergent. De plus en plus, les Français veulent manger local, de saison ou bio. Au restaurant, ils sont attentifs à l’origine des produits qu’ils consomment. Le made in France s’invite aussi dans les assiettes. Pour les chefs, c’est donc une demande à prendre en compte. Cette démarche s’inscrit dans un cercle vertueux pour répondre aux difficultés que traverse l’agriculture française.

La nécessité écologique et sociétale

Cuisiner les produits issus de l’agriculture nationale constitue un enjeu écologique. Pourquoi faire parcourir des milliers de kilomètres à des aliments si nous les produisons également ? Grâce à notre filière Régions, nous proposons quelques 10 000 références sourcées à proximité de nos entrepôts. C'est également un enjeu sociétal. En effet, ces produits locaux font vivre de nombreux emplois dans le secteur de la restauration hors domicile.

La charte Origine France : une démarche inédite

Les plus grands acteurs du secteur de la restauration réunis

Pour favoriser la production française dans la restauration indépendante, il nous fallait réunir tous les acteurs du changement de paradigme. Représentants de la filière agricole, des CHR et fournisseurs PME. Au total, ce sont 12 fédérations, à l’ancrage territorial fort, qui ont répondu à l’invitation de METRO et ont cosigné la charte Origine France :

Origine France charte signataires
  • La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA)
  • La Fédération nationale bovine (FNB)
  • Légumes de France
  • La Confédération française de l’aviculture (CFA)
  • La Fédération nationale porcine (FNP)
  • Les Jeunes Agriculteurs (JA)
  • La coopération Agricole (LCA)
  • La Fédération des entreprises et des entrepreneurs de France (FEEF)
  • L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH)
  • L'association des Industries Alimentaires (ANIA)
  • Confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD)
  • Le Groupement national des indépendants de l’hôtellerie et de la restauration (GNI)

Une triple ambition

Ensemble, ce collectif d'acteurs engagés dans la fillière a décidé d’œuvrer autour de 3 impératifs découlant des urgences exprimées fin 2017 lors des États généraux de l’alimentation :

Valoriser les filières agricoles françaises

• Mettre en place des actions communes

• Répondre aux attentes de qualité et d'origine de plus en plus fortes des consommateurs

les 6 leviers de la réussite de la charte origine france

Pour valoriser la filière agricole tricolore dans la restauration indépendante, 6 leviers sont à actionner. 

1. Bâtir

Il s’agit de coconstruire une relation de confiance, à travers un Comité national et des Cercles locaux de réflexion qui se réunissent à fréquence régulière.

 

L’objectif de ces organes de gouvernance est de :

  • mieux connaître les métiers et les préoccupations de chacun
  • mettre en place des actions, de les suivre et d’en mesurer les bénéfices

2. Réfléchir

Les États généraux de l’alimentation ont démontré l’importance du dialogue entre les différents protagonistes de la filière agroalimentaire. Nous maintenons ce dialogue au sein des Cercles locaux de réflexion. Ensemble, nous réfléchissons aux grands enjeux du secteur : bien-être animal, traçabilité, lutte contre le gaspillage, tendances de consommation durable…

3. Agir

Nous organisons conjointement des événements rassemblant les différents acteurs sur tout le territoire. Que ce soit dans les entrepôts METRO, dans les exploitations, chez les fournisseurs PME ou dans les restaurants : des animations ont lieu. L’objectif ? Valoriser la qualité de la production hexagonale et le savoir-faire des filières, et encourager le dialogue entre toutes les parties prenantes.

4. Répartir

Mieux distribuer les valeurs, c’est l’objectif de la loi Egalim promulguée en novembre 2018. Un premier pas a été initié avec la démarche METRO « éleveur & engagé », qui concourt à une plus juste rémunération des producteurs de bœuf français. Il s’agit donc d’identifier et surtout d’encourager toute idée visant à améliorer le niveau de vie des agriculteurs.

5. Soutenir

Aider les filières locales et les labels de qualité à gagner en notoriété : voilà également un objectif de la charte Origine France. Œufs de France, Label rouge, filière Régions METRO… : faire connaître ces appellations, c’est participer à l’essor des produits agricoles tricolores. Ainsi, chaque signataire s’engage à faire la promotion du made in France.

6. Sensibiliser

Enfin, tous les acteurs s’engagent à sensibiliser les restaurateurs indépendants aux avantages de favoriser l’origine française dans leur approvisionnement. Pour cela, ils utilisent leurs canaux de diffusion traditionnels (sites internet, magazines…). 

Comment communiquer l’origine France des produits dans son établissement ?

Vous souhaitez faire connaître votre engagement auprès de vos clients ? METRO met à disposition un kit de communication pour tous les restaurateurs indépendants qui s’engagent à cuisiner français. Ce kit se compose d’un sticker « J’aime cuisiner français » à coller sur la porte de votre établissement

Vous pouvez également faire figurer le logo « J’aime cuisiner français » sur votre carte, pour mettre en avant les plats contenant des ingrédients français.

Envie d'en savoir plus sur la Charte Origine France ?
Découvrez les engagements pour la valorisation de la production française.
Je télécharge la charte