Restaurant flexitarien : une cuisine saine, variée et engagée

Temps de lecture : 6 minutes
Restaurant flexitarien : un menu varié adapté à tous

Plus sain, plus écologique et plus économique, le flexitarisme gagne le cœur des Français. Il a aussi et surtout l’avantage de s’adapter au régime de chacun. Se positionner sur le créneau du restaurant flexitarien offre donc de belles perspectives.

Qu’est-ce que le régime flexitarien ?

Le régime flexitarien ou le « flexitarisme » est un terme né de la contraction des mots « flexible » et « végétarisme ». Le flexitarisme désigne une alimentation qui s’adapte à tous les besoins. On pourrait le qualifier de régime « semi-végétarien ».

 

Le flexitarisme part d’une base végétale, à laquelle s’ajoute une consommation occasionnelle de protéines animales comme la viande, le poisson, les crustacées ou les œufs.

 

Les adeptes du régime flexitarien, les « flexitariens » sont ainsi des personnes qui ont réduit leur consommation de viande, sans pour autant être devenus végétariens.

Pourquoi le flexitarisme se développe ?

Selon une étude menée par l’IFOP et Just Eat, deux tiers des Français de plus de 18 ans se disent intéressés par le régime flexitarien. Et un Français sur deux déclare vouloir réduire sa consommation de viande en 2022.

Motivations et freins pour adopter le régime flexitarien

Selon cette même étude, les flexitariens se déclarent motivés par :

  • la protection animale (pour 32% des personnes interviewées),
  • la santé (24%),
  • la préservation de la planète (23%).

 

À l’inverse, les freins identifiés sont :

  • le vonlonté de ne pas changer ses habitudes alimentaires (pour 23% des personnes) 
  • le manque connaissances sur le sujet (18%)
  • le fait de trop apprécier les produits d’origine animale pour envisager de s’en priver (14%)

Plat de légumes colorés

Une alimentation bonne pour la santé

C’est bien connu : manger varié est l’une des clés pour une bonne santé. La souplesse du régime flexitarien favorise les bienfaits d’une alimentation variée sans restriction stricte. C’est pourquoi il fait autant d’adeptes.

 

L’alimentation flexitarienne a des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire et sur le diabète et l’hypertension. Elle permet un apport plus important en fruits, légumes et légumineuses : des aliments riches en antioxydants, en fibres, avec un faible index glycémique.

Une alimentation éco responsable et engagée

Adopter un régime flexitarien vise à conjuguer le plaisir de la variété et de la qualité avec un engagement responsable. Il s’agit donc de consommer mieux, à tous les niveaux, avec une alimentation saine, mais aussi bonne pour la planète.

 

Le flexitarisme invite ainsi à adapter sa consommation pour favoriser le bien-être animal et réduire l’impact environnemental. Les consommateurs font le choix de la qualité, ce qui a un impact positif sur les conditions d’élevage et le bien-être animal.

 

De la même manière, l’empreinte carbone de l’élevage est un sujet de préoccupation de certains consommateurs. Comme le révèle Greenpeace, aujourd’hui, à l’échelle mondiale, l’élevage représente 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre. Autant que le secteur du transport.

 

Pour ces raisons, les consommateurs changent leur habitudes de consommation et adaptent leur régime alimentaire.

Qu’est-ce qu’un restaurant flexitarien ?

Un restaurant flexitarien est un concept ouvert à toutes les tendances alimentaires. Il propose une offre flexible. Qu’ils apprécient la viande, les légumes, le lactose ou le gluten… les consommateurs trouvent ainsi une réponse à leurs envies.

Des plats de qualité adaptés à tous les régimes

Au menu, on trouve une carte relativement courte mais variée, qui se renouvelle au rythme des saisons. Elle s’adapte à tous les régimes alimentaires (vegan, végétarien, omnivore, gluten free, sans lactose) en faisant la part belle au végétal.

 

Le restaurant flexible propose ainsi des plats :

  • à base de viandes de qualité,
  • sans viande ni poisson pour les végétariens,
  • sans œufs ni fromage ou miel pour les véganes,
  • mais aussi des recettes adaptées aux personnes allergiques ou intolérantes au gluten.

Les sources de protéines

On travaille le tofu, en alternance avec un peu de viande et de poisson. Pour le consommateur flexitarien, l’objectif est de consommer moins de viande ou de poisson, mais de meilleure qualité. Lorsqu’une recette intègre ces protéines animales, on opte donc pour des viandes de race noble, des viandes maturées. On sélectionne des poissons pêchés à la ligne sur les côtes françaises et des crustacés locaux et de saison.

 

Fini donc le traditionnel steak frites, on opte pour des morceaux de choix mijotés, marinés ou braisés, qui constituent l’accompagnement des légumes, plutôt que l’inverse.

Plat de topinambours et artichauts

Les sources végétales

On mise sur les légumineuses (pois chiche, lentilles, quinoa…), les céréales et les féculents. Et pour varier les plaisirs, on déterre des trésors anciens comme les légumes oubliés (panais, cerfeuil tubéreux, topinambours, rutabaga…).

 

Des boissons naturelles

Côté boissons, pensez à inclure dans votre carte de vins des vins naturels ou biodynamiques.

 

Pour répondre à la tendance santé, proposez également des boissons détoxifiantes, comme des lattés fait à base de laits végétaux.

 

Et avez-vous pensez aux cocktails sans alcool ?

Comment communiquer sur son offre flexitarienne ?

Le restaurant flexitarien n’est pas compliqué à mettre en place : il suffit d’avoir une offre variée pour satisfaire les régimes de tous vos clients.

 

Il est ensuite important de communiquer sur le sujet pour toucher votre clientèle.

 

Sur vos réseaux sociaux vous pouvez mettre en avant les plats du jour, qui témoignent de la variété de votre carte. Sur votre menu, n’hésitez pas à indiquer par des logos adaptés les plats végétariens, sans gluten ou vegans par exemple. Vous pouvez aussi préciser l’origine des viandes servies et les poissons issus d’une pêche responsable.

Le restaurant flexitarien est plus que jamais dans l’air du temps. Il répond aux enjeux climatiques et correspond aux attentes de Français. On y propose une cuisine saine et adaptée à tous. Un beau terrain de jeu pour les chefs et une opportunité intéressante de transformation en douceur pour les restaurants.