Devenez client METRO

Demandez votre carte

Le snacking grignote la restauration hors domicile

Le snacking grignote la restauration hors domicile

Consommateurs pressés, mobilité croissante : le grignotage fait désormais partie de notre quotidien. La multiplication des points de vente de restauration rapide et le succès des livreurs témoignent de l’engouement des français pour le snacking.


snacking2019_img-1_460x270-min

Qu’est-ce que le snacking ?

Le snacking est le terme qui regroupe à la fois la restauration rapide, la vente à emporter de la restauration traditionnelle, les boulangeries, mais aussi le prêt à manger de la grande distribution et des épiceries de proximité et la livraison.
Les petits commerces ont bien compris qu’ils avaient eux aussi droit à leur part du snacking. Les boulangers se sont lancés en premier : ils sont aujourd’hui 96 % à proposer une offre snacking*. Les bouchers ont suivi, en proposant aux clients des espaces de consommation pour déguster sur place des morceaux choisis en vitrine. Les primeurs et les poissoniers commencent à se lancer, mais encore timidement.

*Source : France Snacking

Les chiffres clés

Selon le cabinet d'étude CHD-Expert, le nombre d'établissements « snacking » dépassait les 94.000 l'an dernier, dont 41 000 pour la restauration rapide.

La restauration rapide est en plein boom. Le nombre d’établissements a augmenté de 70,8 % entre 2007 et 2018, et le volume d'affaires a été multiplié par 2,6 à 19 milliards d'euros. Quant aux boulangeries, autre pilier du snacking, elles comptent 29 600 établissements pour  un volume d'affaires de 11,2 milliards en 2018 (+ 31 % depuis 10 ans).

Le moment phare de consommation de snacking est la pause déjeuner. Selon le cabinet d’études CHD-Expert, 57 % des consommateurs ont fréquenté au moins une fois dans la semaine (week-end inclus) un lieu de type snacking, alors qu'ils ne sont que 20 % pour le dîner. Les consommateurs dédient moins de 30 minutes à leur pause déjeuner. Les entrepreneurs doivent donc faire preuve de plus en plus de créativité pour se différencier et offrir des solutions snacking adaptées aux attentes des consommateurs !

snacking2019_img-2_460x470-min
snacking2019_img-3-OFFRE_460x270-min

Une offre snacking audacieuse

Le top 3 des produits les plus consommés à la pause du déjeuner sont le sandwich (41 % des sondés étant amateurs au moins une fois dans la semaine), le burger (34 %) et la salade (28 %), selon une étude CHD Expert.
Mais de nouvelles spécialités viennent concurrencer ce trio traditionnel. Car les français sont de plus en plus aventureux, friands de nouveautés et prêts à faire de nouvelles expériences. 49 % aiment découvrir des nouvelles saveurs et 45 % des associations de goût originales*. Les saveurs audacieuses et les aliments à base de plantes sont en plein essor, selon le cabinet d’études de marché Innova Market Insights.

*Étude : Yougov

Manger mieux

Les consommateurs font désormais le lien entre ce qu’ils consomment, leur santé et l’impact sur la planète. Les habitudes de consommation changent, portées par la génération Millenials qui veut se faire plaisir, tout en se donnant bonne conscience.

Le consommateur 2019 cherche équilibre et variété. Adepte de la tendance flexitarienne*, il veut manger moins, mais mieux. Le snacking n’échappe pas à la règle. Plus de 65 % des 18/34 ans sont prêts à payer plus cher en échange d’un sandwich de meilleur qualité (pain, protéines, légumes, etc.).

Le snacking n’a donc plus rien à voir avec le « Fast-food » importé des Etats-Unis dans les années 90. L’offre monte en gamme. Les matières premières sont sourcées avec attention, le local est privilégié et l’origine est mise en avant pour rassurer les consommateurs.

D’autant que les français sont de plus en plus sensibles aux questions sur le développement durable. Ils cherchent des alternatives éco responsables pour leur alimentation : protéines végétales, légumes et fruits de saison, poissons issus d’une pêche raisonnée.

*Tendance qui consiste à diminuer sa consommation de viande, en privilégiant la qualité et les végétaux

snacking2019_img-4A-MIEUX_460x330-min
snacking2019_img-4B-MIEUX_460x260-min
snacking2019_img-5-SS-GLUTEN_460x330-min

Les produits « sans »

La tendance « sans » s’est désormais installée durablement dans la restauration, et plus particulièrement dans le secteur snacking. 35 % des snackers sont en attente de produits sans gluten*.
Là aussi, pas question de faire le choix entre le plaisir et santé. Le consommateur veut tout : du bon pour les papilles et du bon pour la santé.

Le snacking est ainsi devenu un véritable mode de consommation. En phase avec son époque, le snacking s’adapte, innove, se végétalise et donne du sens à l’alimentation.
Alors, lancez-vous sans plus attendre et pensez à Instagram pour faire connaître votre offre.
*Étude : Food service Vision 2017


Plus d'inspiration snacking :