La cuisine française, à la sauce asiatique

La cuisine française, à la sauce asiatique
25 % des Français déclarent consommer des spécialités culinaires asiatiques une fois par semaine*. C’est donc la cuisine exotique la plus plébiscitée par les consommateurs. Ils raffolent de son côté parfumé (94 % des sondés), exotique (92 %) et coloré (90 %). Découvrez comment donner une touche asiatique à votre carte et attirer une nouvelle clientèle !

* Sondage réalisé en février 2019 par Harris Interactive pour Deliveroo.


Cuisine asiatique : riche en saveurs, pauvre en calories


La cuisine asiatique est globalement moins grasse que la cuisine occidentale. Elle est en phase avec les nouvelles attentes des clients, surtout pour la pause déjeuner. L’utilisation du riz pour les galettes et les pâtes ouvre le champ des possibles pour les régimes sans gluten. La crème de coco offre également une bonne alternative à la crème fraîche pour proposer à la carte un plat sans lactose.

Côté goût, la cuisine asiatique fait le plein d’épices et ose le sucré-salé.

Un véritable festival pour les papilles ! C’est aussi un régal pour les yeux : un potentiel à exploiter au moment du dressage de vos plats.


Cuisine asiatique : riche en saveurs, pauvre en calories


$name

Tendance healthy : le buddha bowl


Dans la lignée du poke bowl hawaïen, le buddha bowl est un plat complet gourmand, sain et coloré. Dans un grand bol, comme son nom l’indique, on dispose des éléments crus et cuits (chauds ou froids) sans les mélanger, en soignant la présentation pour en mettre plein les yeux.

Voici la base de cette recette, facile à réaliser et à personnaliser :
- 1/3 de céréales/légumineuses au choix.
- 2/3 légumes, certains en lamelles, d’autres en dés, ou encore râpés.
Pour donner du relief à votre buddha bowl, ajoutez les indispensables graines germées, oléagineux et fruits secs du type graines de sésame, amandes ou grenades. Côté assaisonnement : optez pour la classique huile d’olive relevé de citron ou tentez une vinaigrette au tahini (moutarde, huile parfumée, jus de citron, épices et bien sûr tahini).  


La cuisine thaï et ses saveurs dépaysantes

 
La cuisine thaï occupe une place à part sur le continent asiatique, avec des ingrédients puissants très peu utilisés ailleurs : citronnelle, basilic thaï, lait de coco et piment.

Organisée autour du riz, elle est généralement très pimentée. Mais elle peut aussi s’adapter aux goûts occidentaux. Très inspirée par la street food, elle est pensée pour être exécutée rapidement au wok. Ce mode de cuisson permet de préserver la saveur et la texture des aliments, et de limiter les matières grasses au strict minimum.

Vous hésitez entre curry vert et curry rouge ? Le premier est réalisé avec des piments verts, c’est le plus piquant, mais aussi le plus parfumé. Le second est fait avec des piments rouges, pour un goût légèrement sucré.

La cuisine thaï demande souvent une préparation minutieuse, ce qui peut rebuter quand on a un timing à respecter. Il existe heureusement une poignée de recettes faciles à faire, comme la salade de bœuf thaï, un véritable régal !

Astuce : le saké rend de fiers services en cuisine. À la façon du vin dans la cuisine occidentale, il apporte de la rondeur à une marinade ou une sauce.


« La cuisine thaï occupe une place à part sur le continent asiatique, avec des ingrédients puissants très peu utilisés ailleurs. »



La cuisine thaï et ses saveurs dépaysantes
La cuisine thaï  et ses saveurs dépaysantes


Comment revisiter le rouleau de printemps vietnamien ?


La feuille de riz est fabriquée à partir de farine de riz diluée dans de l’eau.
Un ingrédient translucide, diététique et naturellement sans gluten. Vous le croyiez réservé aux nems et rouleaux de printemps vietnamiens ? Détrompez-vous : 30 fois moins calorique que le pain, la feuille de riz peut être détournée en « sandwich », un peu comme un wrap, mais version healthy.

L’avantage de ce plat est qu’il est déclinable avec une infinité d’associations gagnantes : poulet/avocat, asperges/crevettes, saumon/concombre, quinoa/légumes ou houmous/halloumi grillé. Vous pouvez aussi partir d’une base de sauté de poulet au wok et ajouter en fonction des saisons champignons, avocat, poivrons, asperges, tagliatelles de carottes, ou aubergines. Pensez également à ajouter des graines germées.

Et accompagnez votre « rouleau de printemps de saison » avec une vinaigrette de caractère (au sésame par exemple), et vous pouvez servir !


Comment revisiter le rouleau de printemps vietnamien ?


Les produits lacto-fermentés et leurs bienfaits sur la santé

Les produits lacto-fermentés et leurs bienfaits sur la santé


Les produits lacto-fermentés sont obtenus à partir de techniques de conservation traditionnelles faisant intervenir des probiotiques. On apprécie leurs bienfaits nutritionnels mais aussi leurs saveurs piquantes ou acidulées, souvent assez prononcées. C’est le cas du cornichon, plongé dans de la saumure, puis mis en bocal avec du vinaigre blanc.

La cuisine asiatique regorge de trésors fermentés, à commencer par la sauce soja.
Très présente dans la cuisine asiatique, elle ne sert pas qu’à saucer les sushis ou saler les soupes. Elle relève aussi brillamment le goût des viandes, des légumes, du tartare de saumon et de n’importe quelle recette au wok.

Pour vos marinades et grillades : ajoutez à la sauce soja, de l’huile d’olive, de l’ail et en option du miel pour un effet sucré-salé-caramélisé. Notez bien que la sauce soja classique contient du blé mais qu’il est facile de trouver des versions sans gluten.

La nouvelle star des produits fermentés asiatiques en France, c’est le kimchi, une recette coréenne réalisée avec légumes lacto-fermentés (souvent du chou) au saumure et piments. Un plat délicieux, relevé et peu calorique auquel vous pouvez ajouter des fruits de mer par exemple.



« La cuisine asiatique regorge de trésors fermentés, à commencer par la sauce soja. »




Autre produit riche en protéines végétales, le tofu lacto-fermenté.
Ses oméga-3 sont bons pour notre système cardio-vasculaire et la présence de probiotiques sont bénéfiques pour notre système digestif. Le tofu peut être émietté dans vos salades ou sur vos plats. Il existe nature ou aromatisé au pesto par exemple.
 
Autre produit riche en protéines végétales, le tofu lacto-fermenté


Quelles boissons servir pour accompagner les plats asiatiques ?


L’Asie offre une alternative séduisante à l’eau plate : l’eau de coco (qui n’a rien à voir avec le lait de coco). On la trouve dans les noix de coco vertes, avant que le fruit n’arrive à maturité. Composée à 95 % d’eau, elle est riche en nutriments. Désaltérante, légère, drainante, énergisante, anti-bactérienne, elle mérite largement sa place à votre carte.
Elle peut aussi remplacer le lait végétal dans la préparation d’un smoothie par exemple.

Le jus de yuzu n’a pas son pareil pour apporter une note exotique à votre carte de boissons. À proposer avec du jus d’aloe vera pour offrir une option sans agrumes.

Au rayon frais, on trouve aussi la bière, prisée sur tous les continents. Chaque pays du sud-est asiatique a ses blondes légères locales : Tsingtao en Chine, Asahi au Japon, Singha en Thaïlande.... Choisissez celle qui correspond aux origines de votre plat pour trouver l’accord parfait. À boire avec modération, tout comme l’eau de coco qui ne doit pas complètement remplacer l’eau.

Pour surfer sur la tendance des produits lacto-fermentés, pourquoi ne pas proposer du Kéfir à vos clients ? Préparé à l’aide de levure naturelle, cette boisson à base d’eau ou de lait regorge de vitamines. On lui prête de multiples vertus : anti-vieillissante, elle renforcerait le système immunitaire et protègerait la peau…


Bubble Tea : le milk shake taïwanais

Bubble Tea : le milk shake taïwanais


Du côté de Taïwan, on ne jure que par le gourmand Bubble Tea. Comme son nom l’indique, c’est une boisson à base de thé (noir ou vert), à consommer chaude ou froide. Sa particularité : de grosses boules de tapioca noire (ou perles de fruits) agglutinées au fond du verre. Une boisson réconfortante qui peut se décliner à volonté avec du lait (ou boisson au riz) et le sirop de votre choix. Veillez à ne pas trop charger en sucres. Banane, coco, pastèque, vanille et pourquoi pas fève tonka, tous les goûts sont permis !

Le Bubble Tea doit être proposé avec des pailles extra larges de 12 mm de diamètre. Sinon, impossible d’aspirer les perles de tapioca. L’usage du plastique à usage unique étant banni, on trouve heureusement des alternatives en papier, fibres de bambou et même désormais en canne à sucre. Une invention écologique que l’on doit à un jeune entrepreneur… Taïwanais !


Les alcools japonais pour des cocktails étonnants

Les alcools japonais pour des cocktails étonnants


Les distilleries japonaises sont réputées dans le monde entier. Leur expertise a pour origine le fameux saké, mais aussi le whisky, qui murit plus rapidement qu’en Ecosse grâce aux différences de climats.
Si le whisky japonais s’est déjà largement imposé en remportant de nombreux prix, le raffiné rhum nippon vaut aussi le détour. Il est produit dans de petites îles tropicales au sud du pays, les seules de l’archipel à faire pousser de la canne à sucre.

Quant au gin nippon, c’est le nouvel alcool tendance. Il n’a rien à envier à son homologue occidental. Il avance même de sérieux arguments avec des saveurs uniques, liées à un mix d’ingrédients typiques. En plus du genièvre obligatoire pour le gin, on peut y trouver sakura (fleurs et feuilles de cerisier japonais), yuzu (agrume), poivre, ainsi que divers thés et racines.

Testez sans tarder les recettes de cocktails à base de gin Roku ou KinoBi :
  • Gin + jus de citron yuzu + ginger ale
    (soda à base de gingembre).

  • Gin + tonic + jus de clémentine.

Pour la décoration et le croquant, ajoutez du concombre en rondelles ou en lamelles.



Inspirez-vous de ces recettes asiatiques


Découvrez une sélection de produits

Le matcha, est un thé vert réduit en poudre. Il est utilisé pour la cérémonie du thé et comme colorant ou arôme naturel avec des aliments tels que le mochi, les soba, la crème glacée au thé vert et la pâtisserie. Il peut également être utilisé en cuisine, pour pocher un poisson par exemple. Sa subtile amertume en fait un ingrédient de choix en cuisine. Il apportera une saveur et une couleur verte très originale à vos réalisations, il suffit d'incorporer une toute petite dose de ce thé à vos préparations pour qu'elles se teintent d'un beau vert, jade, De plus, le matcha est considéré comme l'un des produits les plus riches en antioxydants au monde

168827

En stock à Brest (Gouesnou)

La classique parmi les sauces soja. La sauce soja naturellement fermentée s'utilise aussi bien comme condiment à table qu'en cuisine.

59946

Stock limité à Brest (Gouesnou)

Le cuiseur à riz METRO PROFESSIONAL est équipé de la fonction maintien au chaud. Son récipient est amovible et antiadhésif.

193600

Livraison estimée vendredi, 24/01/2020
HT 156,00 €
TVA incluse 187,20 €

Ces Couteaux sont certifiés NSF pour le contact avec les denrées alimentaires. Lames en acier inoxydable spécifique pour la coutellerie. Aiguisage a profil convexe, fait à la main sur chaque couteau. Poignée brevetée à double moulage, en polypropylène et thermoplastique élastomère, antidérapante.

163741

Livraison estimée vendredi, 24/01/2020
HT 26,01 €
TVA incluse 31,21 €

Vous aimerez aussi