Afterworks-

Afterworks : 5 conseils pour acquérir de nouveaux clients

Après des semaines de confinement, les actifs reprennent le chemin du bureau. Ils ont envie de convivialité et de partage. C’est le moment pour vous de capter de nouveaux clients.

 

Mettre en place l'afterwork

Venu tout droit des États-Unis, l’afterwork est une sortie conviviale entre collègues, après le travail et avant le dîner.
Cet apéritif dînatoire, qui se déroule entre 18 h et 20 h, regroupe des clients avec un bon pouvoir d’achat. L’afterwork est donc un moment de consommation clé pour les bars et restaurants.

 

La cible

C’est avant tout un rendez-vous incontournable pour les Millenials, autrement appelés génération Y.
D’après une étude Maddyness pour Sopexa :

70 % des moins de 30 ans considèrent l’afterwork comme essentiel au bien-être au travail


Si ces consommateurs sont prêts à mettre la main au portefeuille, ils sont aussi zappeurs et exigeants.

 

Voici 5 conseils pour capter cette clientèle

 

1. Les boissons

Pour les attirer, mettez en place une promotion sur les consommations, comme une pinte de bière au prix d’un demi, ou deux cocktails pour le prix d’un.
Attention, les happy hour sont devenus très à la mode. Il faut donc se démarquer.
Pour attirer les actifs, proscrivez la pratique de tarifs imbattables avec des boissons bas de gamme.

Privilégiez au contraire une offre qui vous démarque des autres  établissements du quartier : bière de spécialités, vins au verre qualitatifs...

Les cocktails sont particulièrement appréciés des Millenials.
Si le mojito reste imbattable et que Spritz et Gin Tonic remportent les suffrages en terrasse, une carte variée et créative donnera à votre établissement une vraie valeur ajoutée.

Ne négligez pas le sans alcool, tendance montante, en particulier chez les jeunes. Outre les classiques mocktails (cocktails sans alcool), offrez une belle gamme de jus, smoothies et autres thés infusés. Le tout dans une jolie verrerie.

 

2. Le snacking

Covid oblige, le sempiternel ramequin de cacahuètes ou de Bretzel n’est plus une option. Et ce, d’autant plus que l’apéritif glisse de plus en plus vers le dîner…

Votre offre de finger food doit donc être variée et gourmande. Au-delà de la charcuterie ou du fromage, proposez des options plus « healthy » : bouchées de crudités, des légumes marinés, des tapenades…
Les industriels développent de plus en plus de gammes d’antipasti et de tapas rapides à dresser.

Côté présentation, mieux vaut, pour les mois à venir, remplacer les planches collectives par des formats individuels, les clients risquant de ne plus vouloir « piocher » dans un plat à partager.

 

3. L’aménagement

L’afterwork est un moment informel pour faire plus ample connaissance avec ses collègues. Il se distingue du déjeuner et du dîner par l’offre alimentaire, mais aussi par l’ambiance.

L’idéal est d’aménager un espace avec des tables longues et des tabourets hauts. Ou des mange-debout pour les petits comités. Le tout en respectant, bien sur, le maximum de dix personnes par tablée et d’un mètre entre chaque table.

 

4. L’animation

Pour distinguer ce moment de consommation du reste de la journée, vous pouvez aussi offrir de la musique live ou un DJ.

Et pourquoi ne pas profiter d’occasions festives comme le Beaujolais Nouveau ou la Saint-Jean pour organiser une soirée spéciale avec des promotions spécifiques sur les vins, les bières, en fonction de la thématique choisie ?

N’oubliez pas de relayer toutes ces soirées sur les réseaux sociaux.

 

5. La réglementation

Attention, si vous avez la licence restaurant, grande ou petite, vous ne pouvez servir de l’alcool que s’il est accompagné (ou suivi) d’un repas consistant : grande salade, pizza, plat de viande ou de poisson.

De simples snacks ne suffisent pas. Les établissements disposant de licences débit de boissons (Licence III et Licence IV) n’ont en revanche pas cette obligation.


Journée de la gastronomie durable : pour une restauration responsable

Alors qu’un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est perdue, les Nations Unies appellent, en ce 18 juin, à promouvoir une gastronomie respectueuse de l’environnement. Les restaurateurs sont en première ligne.

Inspiration Restaurant

VAE : Soignez l'expérience client

La vente à emporter n’est pas que la fourniture d’un repas. Outre la qualité des plats, vous devez offrir une prestation qualitative, de la commande à la livraison du sac. Une occasion en or pour vous démarquer de vos concurrents.

Restaurant