Restaurant solidaire : les initiatives à mettre en place

Temps de lecture:7minutes
Les restaurants solidaires
Les restaurants solidaires fleurissent un peu partout en France. Leur objectif ? Proposer des repas pour tous, à prix accessibles, mais aussi favoriser l'insertion professionnelle et la mixité sociale. Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant associatif ou proposer une restauration plus solidaire, de nombreuses options s’offrent à vous.

Qu’est-ce qu’un restaurant solidaire ?

On distingue deux types d’établissements solidaires : ceux dont c’est la vocation première et ceux dont les patrons, par conviction personnelle, décident d’adapter leur offre classique aux enjeux sociaux.

Le restaurant associatif

Dans ce type d’établissements, la dimension solidaire est centrale. Exploités par une association à but non lucratif, ils répondent à des enjeux de lutte contre l’exclusion et la pauvreté.

 

Ils s’appuient sur deux leviers de solidarité parfois complémentaires :

  • embaucher du personnel en réinsertion ;
  • servir des personnes dans le besoin à moindre coût.

Le restaurant engagé

Un restaurant « classique » peut aussi adapter son offre de départ pour mettre en place des actions solidaires. Cela relève de la conviction et de l’engagement de chaque propriétaire d’établissement, en lien avec les enjeux liés à son emplacement, (proximité de centre d’hébergements d’urgence ou d’universités), et aux enjeux sociaux du moment (crise économique, pandémie, flux migratoires…).

Quels sont les objectifs du restaurant solidaire ?

Ouvrir un café social et solidaire ou un restaurant associatif permet de resserrer les liens entre les habitants d’un même territoire et d’épauler les plus fragiles.

 

Cela sert ainsi de nombreux objectifs :

  • Créer du lien social
  • Favoriser la mixité sociale
  • Encourager une dynamique de quartier
  • Soutenir le retour à l’emploi ou à la formation
  • Offrir des repas gratuits ou accessibles aux plus démunis
  • Rompre l’isolement de personnes fragilisées socialement et économiquement : personnes sans-abri, précaires, étudiants, retraités etc.

Comment faire de son établissement un restaurant solidaire ?

Les restaurants solidaires fleurissent un peu partout, dans les beaux quartiers comme dans les zones moins favorisées. Chacun propose une formule différente avec toujours le même objectif : proposer des services accessibles au plus grand nombre et favoriser la rencontre. 

Groupe de personnes souriantes au café

1. Proposer le café ou le repas suspendu

C’est sans doute l’un des concepts les plus connus : le café suspendu.

 

L’idée est simple : au moment de régler son addition, un client peut décider de payer deux cafés au lieu d’un. Le second est « suspendu » au profit d’une personne dans le besoin qui passera plus tard pour profiter de la générosité du donateur anonyme.

 

Pour le donateur, c’est l’occasion de s’engager aux côtés de son restaurateur grâce à un geste simple. Pour celui ou celle qui bénéficie du café suspendu, c’est l’occasion de passer un moment réconfortant dans un établissement accueillant. Le principal avantage du café suspendu, c’est qu’il peut s’appliquer à tous les établissements.

 

Il est bien sûr possible d’aller plus loin, en proposant un petit-déjeuner ou un repas suspendu.

 

Pour mettre en place ces initiatives, la communication et la transparence sont clés. Il faut que les clients, comme les personnes dans le besoin, puissent repérer facilement l’opération. Pour cela, vous pouvez installer une ardoise en vitrine ou un stop trottoir indiquant le nombre de cafés ou de repas en attente.

 

Ainsi, les clients seront incités à participer, et les bénéficiaires, eux, oseront plus facilement pousser la porte de votre restaurant.

2. Cuisiner des repas à prix accessible

L’expérience d’un repas dégusté au restaurant est souvent réservée à une clientèle privilégiée. Avec le restaurant solidaire, ces barrières tombent en offrant aux plus démunis les moyens de se restaurer à un prix accessible.

 

Cuisiner pour les personnes en difficultés

C’est la démarche adoptée par le chef italien Massimo Bottura, triple étoilé Michelin, au Refettorio, son établissement installé dans la crypte de l’église de la Madeleine à Paris.

Tous les midis, il propose une cuisine solidaire en servant une centaine de repas (entrée-plat-dessert) réalisés à partir de surplus alimentaires de la grande distribution. Les personnes en difficulté déboursent 1 euro, les autres 9 euros. Résultat, le restaurant devient un véritable terrain de mixité sociale ou les plus aisés financent le repas des plus démunis.

Jeunes gens souriants au restaurant

La solidarité en faveur des étudiants

En 2021, un restaurant solidaire à destination des étudiants a vu le jour à Nice. Lancé par l’association étudiante FACE06, il propose deux soirs par semaine des repas 100 % gratuits à une cinquantaine de jeunes.

 

« Durant l'épidémie, la précarité des étudiants s'est accentuée. C'est un fléau », explique Amaury Baudoux, le président de l’association, à France 3. Installé dans le local de l’association, le restaurant associatif permet de « créer des liens sociaux, discuter, échanger, bref avoir une vie étudiante ».

3. Changer sa façon de recruter

La solidarité commence au moment du recrutement. En faisant le choix d’embaucher du personnel non qualifié, en insertion ou porteur de handicaps, vous participez à la création d’une société plus inclusive.

Dans le domaine, les cafés Joyeux font porter un regard nouveau sur le handicap. Au sein de ses huit établissements, le groupe embauche 83 équipiers en situation de handicap mental ou cognitif. En salle et en cuisine, ils prouvent qu’une autre vision de la restauration est possible.

 

À Paris, la Table du Récho adopte une démarche similaire. Dans ce restaurant solidaire installé aux Cinq Toits, dans le 16e arrondissement, des réfugiés sont formés en cuisine et en salle.

 

Dans ce lieu atypique, jeunes entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire, réfugiés et personnes en situation d’hébergement d’urgence cohabitent. Sur place, le restaurant fonctionne grâce au talent de ces résidents.

Besoin de créer une équipe motivée et fidélisée ?
Découvrez le guide spécial management pour motiver vos équipes.
Je découvre le guide

4. Organiser des événements caritatifs

Pour faire de votre restaurant un lieu de solidarité, organiser des événements associatifs et culturels est une autre possibilité. Les repas et les boissons vendus à cette occasion pourront servir à financer des actions sociales qui profitent à tous ou être reversés directement à une association. À vous de choisir la cause qui vous fait vibrer et partager votre engouement avec votre clientèle.

Mettre un peu de solidarité au menu de son restaurant est accessible à tous. En plus de réaliser une bonne action, c’est un excellent moyen de fédérer sa communauté et de faire vivre son quartier.