Devenez client METRO

Demandez votre carte

Interview d'Eddy Creuzé

Eddy et Nathalie Creuzé
Eddy et Nathalie Creuzé

"Le Bistro de la grande maison"
Une cuisine canaille faite maison dans un esprit bistro.


228 route de Boissise - 77350 Le Mée-sur-Seine

Site internet
 
Facebook


Comment allez-vous ?

Curieusement ça va.

Avez-vous fermé votre établissement ou maintenez-vous une activité de vente à emporter ou de livraison ?

Le fait d’avoir fermé à partir du 15 mars dernier a été un moment très spécial, que ce soit pour moi, mon épouse et mes collaborateurs. Il a fallu gérer le reste des stocks et surtout ne rien jeter. Une petite partie de nos stocks m’a servi pour faire ma première livraison pour les soignants de l’hôpital de Melun, que je livre deux fois par semaines depuis le début du mois d’avril. Pour la vente à emporter, je me pose encore des questions, je verrais ça avec mon comptable à partir du 11 mai, lors du déconfinement.

Comment organisez-vous vos journées de confinement ?

Le matin, dès mon réveil, je viens aux nouvelles de mes confrères concernant les news de notre métier. Ensuite je vais à METRO Vaux le Pénil, entre 2 et 4 fois par semaine où le directeur Frédéric Alard me propose des produits me permettant de cuisiner pour l’hôpital de Melun. Je cuisine également beaucoup pour ma famille. Quelque part, pendant ce confinement, on a plus de temps de partager que lorsque l’on travaille. J’en profite donc pour passer du temps avec ma femme et mes enfants.
Mes habitudes ? La cuisine tous les jours. Je continue de réfléchir à des recettes pour la réouverture et propose à ma famille de les tester.

Quelles sont vos préoccupations professionnelles du moment ?

Aujourd’hui, nous attendons tous du gouvernement la date de la réouverture des hôtels et restaurants. Nous entretenons le restaurant, sa gestion. Et bien sûr je surveille les propositions d’aides financières de l’Etat et de nos banques.

Êtes-vous en contact régulier avec vos équipes ?

Oui, nous gardons un contact régulier avec nos équipes. Nous avons créé un groupe sur Messenger afin de rester en contact. Nous échangeons sur nous, nos familles, le restaurant, pour voir si le moral de chacun est là.
Notre journal du département 'La République de Seine et Marne' m’a proposé de réaliser une recette de cuisine en vidéo cuisinée à la maison (une fois par semaine). Pour moi et mes collaborateurs, c’est une occasion de plus pour rester en contact.

Avez-vous une recette "spécial confinement" ?

Pendant le confinement, j’ai décliné les pâtes dans tous les sens ! Version bistro avec des morilles et des pointes d’asperges par exemple, ou à la tomate avec gambas…

Avez-vous profité du confinement pour (re)prendre une activité, un passe-temps qui vous aide à garder le moral ?

Oui, nous avons repris la marche et le sport. Mais mon activité favorite pour garder le moral c’est bien évidemment la cuisine.

Qu'est-ce que cette crise va changer pour vous ? Et pour la société ?

Une autre façon de travailler, un nouveau départ, côté professionnel. Évidemment le côté sanitaire sera très important, bien qu’il l’était déjà avant. Notre façon de travailler ne sera plus la même. Nous attendons d’avoir plus de visibilité sur le plan de déconfinement, afin de pouvoir prendre des mesures concrètes. La façon de consommer ne sera également plus la même. Aujourd’hui nous ne savons pas si notre clientèle sera aussi présente qu’avant.

Pour la réouverture de notre restaurant : nos tables sont déjà espacées d’1m50 à 2 mètres les unes des autres. Ce sera donc un avantage pour nous et surtout pour notre clientèle. Le service sera différent en salle et la façon de travailler nos produits en cuisine le sera aussi.

Concernant la société, j’imagine l’après crise très positive. Nous sommes un pays de consommateurs où la table et l’hôtellerie font notre réputation. Le fait d’aller au restaurant et de partager une table avec des amis ou la famille, fait partie de notre culture. Donc je suis confiant.

Personnellement, quelle est la première chose que vous allez faire après le déconfinement ?

Sortir du département et aller rendre visite à mes beaux-parents, à Bergerac.

Avez-vous un livre, un disque, un film ou une série à conseiller pendant le confinement ?

Les séries-documentaires Netflix «Chef Table» sont géniales !




Prenez soin de vous et restez chez vous !