jounee-gastronomie-durable

Journée de la gastronomie durable : pour une restauration responsable

Alors qu’un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est perdue, les Nations Unies appellent, en ce 18 juin, à promouvoir une gastronomie respectueuse de l’environnement. Les restaurateurs sont en première ligne pour faire changer les habitudes des français.

 

 

Il est urgent de diminuer le gaspillage alimentaire

D’ici à 2050, la planète aura plus de 9 milliards de bouches à nourrir. Or, d’après la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), pas moins d’un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est perdue ou gaspillée. Soit 1,3 milliard de tonnes de denrées ! Si des efforts sont faits depuis quelques années, la gastronomie est à l’échelle planétaire encore trop synonyme de gaspillage. En France, selon l’Ademe :

 

1,6 million de tonnes d’aliments encore consommables sont jetées chaque année par les établissements de restauration commerciale et collective.

 

Ne pas gaspiller : tel est le message des Nations Unies en cette journée du 18 juin. Ce jour spécial est désigné depuis 2016 comme Journée de la Gastronomie Durable. En cette année bouleversée par l’épidémie du Covid 19, cette date prend une résonance particulière.

 

Qu'est ce que la gastronomie durable ?

La gastronomie durable propose de concilier l’art de la table avec le respect de l’environnement et de la santé :

  • tenir compte de la provenance des ingrédients
  • cultiver les terres sans les appauvrir
  • pêcher sans détruire les stocks halieutiques
  • être raisonnable sur le transport.

 

Comment agir pour la gastronomie durable ?

Cette journée a pour ambition de sensibiliser les français sur l'impact de l'alimentation sur l'environnement. Il est urgent d'agir pour garantir l’accès aux ressources naturelles pour les générations futures. En travaillant des produits de saison, en respectant les traditions agricoles et culinaires, en limitant les kilomètres parcourus, chacun peut faire sa part pour une gastronomie durable

 

Toute la chaîne de valeur est concernée. Les producteurs doivent être plus attentifs à leurs modes d’utilisation des ressources naturelles. Les distributeurs doivent limiter l'impact du transport des marchandises en réduisant les gaz à effet de serre et les ressources utilisées pour la logistique.

 

Les restaurateurs ont également un rôle clé.  En achetant des produits locaux, vous stimulez l'économie de votre région et soutenez ses agriculteurs. Limiter la consommation d’eau et d’énergie en cuisine, opter pour des énergies renouvelables, limiter le gaspillage alimentaire : voilà d'autres leviers pour « verdir » votre activité.

 

Enfin, les particuliers ont un rôle majeur : ils ont le pouvoir faire des choix engagés dans leur consommation quotidienne. 

  

Quelles actions sont prévues pour aider la gastronomie durable ?

 

L’ONU invite à célébrer la Gastronomie Durable en collaboration avec les États, les organisations internationales, mais aussi le grand public. L'UNESCO a lancé plusieurs initiatives pour développer la gastronomie durable :

  • la promotion des énergies propres pour les restaurants locaux, 
  • la promotion d’un Réseau des villes créatives à travers lequel 28 villes s’engagent à partager leurs bonnes pratiques et à développer des partenariats.
  • la sensibilisation du public, des agriculteurs  et des industries alimentaires par le biais d’émissions télévisées gastronomiques et des expositions culturelles alimentaires.

De son côté, la FAO encourage :

  • les « régimes alimentaires verts », c’est-à-dire des réglementations diététiques qui intègrent la notion de gastronomie durable
  • la promotion de cultures tombées dans l’oubli ou sous-exploitées (comme les légumineuses).

 

Le secteur CHR a donc un rôle primordial à jouer en rééduquant les papilles des consommateurs aux saveurs oubliées...

 

 


Faites la chasse au plastique dans votre restaurant

L’interdiction du « tout jetable » en restauration, c’est pour demain. Ou presque! Et si vous preniez les devants en limitant l’utilisation de plastique à usage unique ? Tour d’horizon...

Création d'activité Restaurant

Comment diminuer le no show dans son restaurant ?

Les clients fantômes génèrent une perte de chiffres d’affaires de 10 à 30 % pour les restaurateurs, une augmentation du gaspillage alimentaire, mais aussi du stress pour les équipes. Les mesures pour limiter ce fléau sont à manier avec précaution pour garder une bonne expérience client.

Restaurant

Logiciel de réservation en ligne : un service indispensable pour les clients

Les consommateurs aiment comparer les restaurants en ligne. Ils privilégient de plus en plus ce canal de réservation. Il est donc essentiel de leur proposer une expérience de réservation sur le site de votre établissement ou sur une ...

Restaurant Service

Techniques pour améliorer la productivité

La productivité de votre personnel et de votre carte sont des éléments clés de votre rentabilité. Pour les améliorer, plusieurs leviers existent.

Création d'activité Restaurant

Poke bowl Romanesco

Recette d'été

Légumes Inspiration Plat du jour