SIRHA 2021 : les temps forts du salon
Temps de lecture:3minutes
SIRHA 2021 : les temps forts du salon
Du 23 au 27 septembre 2021 les professionnels de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation se sont réunis à Lyon, pour le SIRHA 2021. Cette 20e édition a aussi reçu la visite du président de la République et s’est clôturé par le prestigieux Bocuse d’Or.

Emmanuel Macron : discours de soutien aux restaurateurs

Lundi 27 septembre, Emmanuel Macron s’est rendu sur place, à Lyon. C’est la première fois qu’un président de la République assiste au SIRHA. Un symbole fort après une année et demie de crise qui a particulièrement touché le secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

 

L’objectif de la visite officielle du Président au Sirha 2021 a été de :

 

  • rappeler le soutien du gouvernement aux acteurs de l’industrie

  • annoncer la défiscalisation des pourboires et l’ouverture d’un « centre d'excellence français » dédié à la gastronomie
Emmanuel Macron au SIRHA 2021

Défiscalisation des pourboires

La mesure devrait entrer en vigueur d’ici quelques mois a annoncé Emmanuel Macron. Les pourboires payés par carte seront bientôt exonérés de charges pour les employeurs et sans impôts pour les salariés qui les reçoivent.

 

Une annonce qui tombe à pic à l’heure où le secteur peine à recruter. L’objectif est clair : redonner aux métiers du service toute leur attractivité.

 

La décision s’inscrit également dans l’air du temps puisque les paiements par carte se sont largement démocratisés depuis le début de la crise sanitaire.

Création d’un « centre d'excellence français »

Ce futur établissement « pour l'ensemble des métiers culinaires » visera à « former pour arriver à l'excellence, entraîner pour les grandes compétitions et préparer les athlètes que vous êtes à gagner au nom des couleurs de la France », a déclaré Emmanuel Macron.

 

Selon le président, le centre d'excellence devrait être implanté dans la région lyonnaise, bien connue pour son patrimoine culinaire.

 

A la suite de cette annonce, le chef Jérôme Bocuse s’est réjoui : « C'est important pour la gastronomie française. On a une vraie richesse et on va porter les couleurs de la France au plus haut. »

Palmarès du Bocuse d’Or

Dernier temps fort du SIRHA 2021 : la remise du Bocuse d’Or. Créé en 1987 par Paul Bocuse à Lyon, le Bocuse d'Or est l'un des plus prestigieux concours internationaux de gastronomie.

SIRHA 2021 - Epreuve de tomates cerise

Les nouveautés 2021 du Bocuse d’Or

Cette année, 21 pays étaient en compétition autour de deux épreuves : l’une classique, l’autre davantage marquée par les évolutions de nos modes de consommation et l’engagement sociétal.

 

La première épreuve, classique, consistait à proposer un plateau autour du paleron de bœuf.

 

Pour l’épreuve finale, chaque équipe disposait de 5 h 35 pour proposer un menu complet à emporter ‒ entrée, plat et dessert ‒ autour de la tomate cerise. Le traditionnel service à l’assiette a ainsi été remplacé par une présentation adaptée à la vente à emporter.

 

Pour aller plus loin, le menu devait être présenté dans une boîte « 100 % green et réutilisable » en matériaux d'origine végétale.

 

 

Le palmarès 2021 du concours

 

C’est finalement la France qui a remporté le premier prix grâce à l’équipe du chef lyonnais Davy Tissot, devant le Danemark et la Norvège. Première victoire d’un chef français depuis 2013 !

 

Cette année un nouveau prix, le Bocuse d'Or « Social Commitment Award » a également été décerné à l’équipe colombienne, il récompense l’engagement des chefs dans les domaines tels la lutte contre le gaspillage, l’agriculture responsable, l’éducation, la formation en matière d’alimentation, mais aussi l’aide alimentaire et la distribution de repas.

Comme à chaque édition, les dernières tendances ont été présentées. Le Sirha 2021 a accueilli 149 000 visiteurs et mis en avant près de 350 innovations. Bilan très positif, donc, pour les organisateurs du salon !