Comment créer un service drive pour boulangerie ?
iStock-1141083617 2
Proposer un service drive permet de répondre avec efficacité à une clientèle pressée ou de capter de nouveaux consommateurs à 2 ou 4 roues. Principe, avantages, faisabilité, on fait le point pour vous.

Proposer un service drive permet de répondre avec efficacité à une clientèle pressée ou de capter de nouveaux consommateurs à 2 ou 4 roues. Principe, avantages, faisabilité, on fait le point pour vous.

 

Qu'est-ce qu'un drive en boulangerie ?

Désormais bien implanté dans la restauration rapide et la grande distribution, le principe du drive est également adapté à une boulangerie artisanale. Il consiste à mettre en place un service dédié de vente pour voitures et deux-roues. Vos clients motorisés commandent à un guichet, reçoivent et payent leur commande, avec une attente limitée et sans quitter leur véhicule.

Tout l’intérêt du drive réside donc dans la mise en place d’un service rapide et pratique, en complément de votre point de vente traditionnel.

A la différence d’un click and collect (commande passée en ligne, puis retrait sur le point de vente), le drive privilégie un acte d’achat sans délai et sans stationnement. Mais il est bien entendu possible d’associer commande en ligne et drive. 

Quels sont les avantages du drive ?

La création d’un service drive vient satisfaire plusieurs enjeux :

  • il permet de diversifier votre clientèle et de créer du chiffre d’affaires additionnel : c’est donc un levier de développement.

     

  • il est destiné à capter une clientèle qui cherche à gagner du temps. Pour ces adeptes des nouveaux modes de consommation, le passage dans une boulangerie traditionnelle peut constituer une contrainte. Un drive est donc un service en phase avec le rythme de votre clientèle.

     

  • il permet de proposer des horaires élargis. C’est donc un avantage concurrentiel pour vous. Il vous permet de proposer une réponse qualitative aux files d’attente et aux contraintes de stationnement.

 

Les 7 étapes-clés pour créer un drive

  1. Vérifier la faisabilité de son projet

    Commencez par évaluer la surface disponible dont vous disposez. Sur cette base, estimez la capacité d’accueil de véhicules que cela représente. Prévoyez ensuite l’obtention d’un permis de construire pour aménager un accès voirie.

     

  2. Estimer la fréquentation du drive et ses besoins de production

    Pour être rentable, votre drive doit être implanté à proximité d’une zone de passage dense. Effectuez un comptage du trafic voiture ou demandez des comptages routiers au service voirie de votre mairie. Estimez la part de ce trafic que votre drive pourra capter.

     

  3. Identifier les travaux/aménagements nécessaires

    Vous devez d’abord décider si vous souhaitez aménager votre local existant, ou bien bâtir une annexe. Un parking « attente » peut également être indiqué en cas de distribution de plats chauds. Tous ces travaux sont à budgéter. Et pour une solution clé en main, pourquoi ne pas passer des kiosques drive in à destination des boulangers ?

     

  4. Estimer les coûts additionnels : qui dit drive, dit augmentation de vos capacités de production, création d’un poste dédié, matériels additionnels… Ces coûts doivent également être pris en compte dans votre budget prévisionnel

     

  5. Développer une offre facile à consommer

    Pour simplifier le transport ou la consommation en voiture, élaborez des gammes snacking ou des formules déjeuner faciles à manger (pains sans fleurage, garnitures qui ne coulent pas…), dans des emballages pratiques, avec le moins de déchets possible.

     

  6. Prévoir des « bonus »

    Marketez votre établissement. Proposez à vos clients des offres spéciales. Carte de fidélisation, abonnement, possibilité de commande en ligne, appli smartphone… 

     

  7. Optimiser sa visibilité 

En plus de la signalétique sur site (panneaux, marquage au sol), envisagez un affichage en périphérie, sur les axes passants. Et une communication encore plus impactante, faites du tractage ou passez une annonce sur la radio locale aux heures de pointe.

 

Et maintenant, c’est à vous de jouer…