reduire_consommation_electrique

Comment réduire la consommation électrique de son restaurant ?

300 euros HT /an, est la facture d’électricité moyenne d’un restaurant. Pour diminuer la note, repérez d’abord les postes les plus énergivores. Puis adoptez les bons réflexes et limitez la consommation.

 

1. Réduire la consommation du poste cuisson

La cuisson représente 30 % des dépenses énergétiques ! Optez pour des appareils peu gourmands en énergie ! Et rappelez à votre personnel les bonnes pratiques pour limiter les dépenses de ce poste de consommation :

 

  • Les plaques. Mettez des couvercles sur vos casseroles. Le gain d’énergie est évalué à 75 % ! Vous devez remplacer vos équipements ? Optez pour des plaques à induction, des économiseurs de plaques de cuisson ou des brûleurs séquentiels pour affiner le réglage des feux.

  • Le four. Pas d’ouverture de porte à répétition : la température chute de 5° en une seule seconde. Limitez les périodes de préchauffage à dix minutes. Éteignez avant la fin de la cuisson pour profiter de la chaleur résiduelle. Vous pouvez également investir dans du matériel plus performant : four à convection forcée ou à vapeur.

  • Les friteuses. Respectez la température idéale de 163 et 177 °C.


Il est également important de bien entretenir votre matériel et équipement pour éviter qu'il ne s'encrasse.
Brûleurs à gaz, grilles à l’arrière des réfrigérateurs, fours. Nettoyez les équipements et vérifiez leurs joints et charnières pour améliorer leur rendement. Vous augmenterez aussi leur durée de vie.

 

2. Limiter la production de froid

La production de froid est évaluée à 20 % de la consommation d’électricité. Réorganisez votre restaurant pour réduire la consommation de ce poste :

 

  • Ne placez pas les appareils frigorifiques à proximité des sources de chaleur de votre cuisine. Ne mettez pas daliments ou de plats encore chauds directement au réfrigérateur. Le dégivrage, le dépoussiérage et la maintenance doivent être réguliers.

  • Ne surchargez pas les chambres froides et contrôlez-en les températures.
  • Évitez de laisser les appareils en veille

  • Entreposez, si possible, les légumes et boissons dans une pièce fraîche

  • Regroupez les livraisons afin de limiter les ouvertures des appareils frigorifiques.

 

3. Optimiser l'éclairage de son établissement

L'éclairage pèse 20 % dans votre facture. Des aménagements permettent de l'alléger :

  •  Sensibilisez votre personnel sur le fait d'éteindre les lumières
  • Favorisez la lumière naturelle en créant des puits de lumière

  • Optez pour les LED (diodes électroluminescentes). Plus chères que les ampoules « classiques », elles ont une durée de vie d’une dizaine dannées. Et elles consomment dix fois moins d’électricité que des ampoules halogènes.

  • Installez des détecteurs de présence dans les pièces où l’éclairage est discontinu : toilettes, cave, zones de stockage

  • Entretenez les luminaires en les dépoussiérant pour optimiser la qualité d’éclairage

  • Pour lextérieur, installez les détecteurs crépusculaires pour les enseignes.

 

4. Faire des économies d'eau chaude

Entretenir vos circuits d'eau est la première étape pour réduire vos factures : 

  • Vérifiez de ne pas avoir de fuites dans votre circuit

  • Calorifugez vos réseaux de distribution d'eau chaude et vérifiez les purgeurs. En moyenne, 30% seraient défectueux.

  • Les appareils de production de froid et de cuisson produisent beaucoup de chaleur. Des échangeurs thermiques ou des ballons thermodynamiques permettent également de recycler cette chaleur.

  • Vérifiez de ne pas avoir de fuites dans votre circuit.

  • Calorifugez vos réseaux de distribution deau chaude et vérifiez les purgeurs. En moyenne, 30 % seraient défectueux.

 

5. Et pour aller plus loin : 

Il existe de nombreux petits gestes pour limiter les principaux postes de consommation. Cuisson, lavage, production de froid, éclairage et ventilation, passez tout en revue.


Et si vous disposez d'un peu de trésorerie, n’hésitez pas à faire des travaux d’isolation : toit, cloisons, double vitrage.  Remplacez votre chaudière par un modèle neuf et performant. Ce sont des investissements longs à amortir, mais desquels vous sortirez gagnant à long terme...

 


Journée de la gastronomie durable : pour une restauration responsable

Alors qu’un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est perdue, les Nations Unies appellent, en ce 18 juin, à promouvoir une gastronomie respectueuse de l’environnement. Les restaurateurs sont en première ligne.

Inspiration Restaurant

VAE : Soignez l'expérience client

La vente à emporter n’est pas que la fourniture d’un repas. Outre la qualité des plats, vous devez offrir une prestation qualitative, de la commande à la livraison du sac. Une occasion en or pour vous démarquer de vos concurrents.

Restaurant