Comment engager et fidéliser son personnel en restauration ?

Temps de lecture : 0 minutes
Serveuse de restaurant souriante plaisantant avec ses clients

Parmi les principales préoccupations dans le quotidien d’un restaurateur figurent en bonne place la motivation et la fidélisation du personnel. Nos idées et les conseils de Cindy Kawak, consultante experte en restauration, pour booster l’engagement de votre équipe.

Comprendre les besoins et les motivations du personnel

« En France, en 2021, le taux de rotation du personnel moyen, tous secteurs confondus, s’élevait à 15% selon l'INSEE. Pour le secteur de la restauration, ce taux de rotation d'élève même à 44 % et la durée d’engagement moyenne est de 2 à 3 ans ». Retour sur l’origine d’une préoccupation constante.

L’engagement au travail : un défi pour les restaurateurs

Des retards, des absences, du laisser-aller, des chefs de rang pressés de prendre leur pause… ça vous parle ? Vous êtes, vous aussi, confrontés au manque d’investissement de vos salariés ? Vous aussi, vous subissez un turn over important ? Vous n’êtes pas le seul ! Aujourd’hui, le manque d’engagement des salariés est une problématique lourde pour les restaurateurs !

Pourquoi les employés se désengagent

Mais comment en est-on arrivés là ? Le constat est-il si étonnant ? « Non, ça ne m’étonne pas. Il n’y a pas de fumée sans feux. On s’est reposés sur des systèmes lunaires, comme le pourboire par exemple. On a abusé dans ces métiers et on en vient à dégouter beaucoup de personnes. Et bien sûr, le covid, n’a pas aidé », reconnait Cindy Kawak. « Des coupures avec des heures supplémentaires non payées, par exemple, ça ne doit plus exister. Il y a un équilibre à retrouver », poursuit-elle.

Répondre aux nouvelles exigences des employés

Les restaurateurs subissent de plein fouet les revendications d’une nouvelle génération qui se distingue par son rapport au travail. De quoi revoir de fond en comble les conditions de travail de vos équipes et votre recrutement ? « J'estime qu'aujourd'hui, tout le monde doit pouvoir avoir une vie sociale et une vie de famille de manière générale », expliquait Stéphanie Le Quellec au micro d’Europe 1. Dans son établissement parisien la cheffe ferme le week-end, tout le mois d’août et les périodes de Noël.

 

Maslow, vous connaissez ? Il s’agit d’un restaurant végétarien parisien qui innove dans sa politique de ressources humaines. « Semaine de 4 jours, le moins de coupures possibles, prime de cooptation, prime de naissance, congé menstruel… nous souhaitions montrer que ce métier est compatible avec une vie personnelle », explique la patronne, Julia Chican.

Vous souhaitez augmenter votre productivité ?
Oui j’ai besoin de conseils pour être plus efficace.
Je télécharge le guide

5 conseils pour engager et fidéliser le personnel de votre restaurant

Heureusement, vous n’êtes pas tenus de fermer les week-ends pour offrir un environnement de travail valorisant et stimulant à vos salariés et faire en sorte qu’ils se sentent bien et restent chez vous ! Il y a bien parmi ces conseils de quoi booster l’engagement de vos équipes !

Retrouver du leadership

Pour Cindy Kawak, retrouver de l’engagement dans ses équipes doit parfois passer par une remise en question :

  • D’où peut venir le problème ?
  • Est-ce que je donne envie à mes équipes ?
  • Est-ce qu’on va quelque part ensemble, ou travaille-t-on au jour le jour ?
  • Ai-je travaillé à un objectif commun ?
  • Est-ce que j’ai suffisamment de leadership pour créer cette envie, cette vision, cette cohérence ?

 

Il faut aussi être en mesure de favoriser la communication avec ses équipes de manière, quand c’est possible, à personnaliser son management.

Améliorer ses stratégies d’engagement grâce aux feedbacks

« Ce que j’aime, c’est la puissance du feedback », confie Cindy. Il faut dire que ces remontées d’informations sont précieuses pour qui veut conduire une stratégie d’engagement payante ! Un feedback est un retour d’information qui doit permettre de progresser. Il vous permet de recadrer de manière constructive ou de féliciter un salarié, par exemple.

 

Construire un feedback efficace

A ce propos, comment construire un feedback efficace ? « Un bon feedback, c’est un entretien, un objectif et une posture. »

 

Pour l’experte, il s’agit de savoir :

  • Où et quand l’action s’est passée ?
  • De quels comportements précis parlons-nous ?
  • En quoi ce comportement est approprié ou inapproprié ?
  • Quelle solutions possibles apporter ?

 

Aussi, avant tout entretien, il faut se poser les bonnes questions de façon à déterminer sa posture, préconise Cindy Kawak !

 

Des feedbacks pour motiver ses équipes

Saviez-vous que plus de la moitié des salariés déclarent qu’ils seraient restés plus longtemps si leur manager avait montré plus de reconnaissance ? Et que 44 % des employés du secteur de l’hôtellerie-restauration déclarent ressentir un manque de reconnaissance au travail ?

 

Montrez votre satisfaction ! On ne sait pas comme un simple bravo peut changer radicalement la posture d’un salarié et augmenter sa motivation. La reconnaissance est une des clés de l’engagement ! « Je recommande très fortement cette habitude sous-estimée et sous exploitée aujourd’hui dans la restauration en France. Encore aujourd’hui, les cadres ne sont pas assez généreux en retours positifs », explique la consultante.

Deux serveurs de restaurants se souriants en faisant un check

Revenir à une relation gagnant-gagnant

Nerf de la guerre, l’argent gagné par vos employés peut faire la différence en matière d’engagement ! Révisez, si besoin, la rémunération, votre politique de pourboires, gonflez vos primes et pensez à l’intéressement !

 

« Pourquoi ne pas revenir sur des systèmes de récompenses au pourcentage sur les ventes ? Ça c’est un système gagnant-gagnant ! Dans certains restaurants qui ont mis en place ce système, quand un employé démissionne, il vend sa place ! Donc, ça marche vraiment ! », insiste Cindy Kawak.

Favoriser le développement professionnel de vos équipes

Dire adieux au turn over nécessite de se pencher sur les compétences de votre personnel. « Les gens aujourd’hui souhaitent grandir, apprendre. Il faut offrir des perspectives d’évolution. En France, les restaurateurs peuvent bénéficier de budgets qui permettent de faire venir des intervenants pour offrir des formations en interne. » observe Cindy Kawak.

 

D’ailleurs, la coach n’a pas hésité pendant la crise sanitaire, à muscler les connaissances en vin de ses anciennes équipes et cela, grâce à l’intervention d’un MOF dans le cadre d’une formation.

Porter une attention sur la santé mentale et physique de vos équipes

D’accord, mais par où commencer ? Il y a certainement des points d’amélioration dans votre établissement pour booster l’engagement de votre personnel !

 

Pour vous aider, voici quelques questions à vous poser :

  • Les repas que vous offrez à vos équipes sont-ils équilibrés et savoureux ?
  • Les vestiaires sont-ils chaleureux ?
  • Les pauses sont-elles suffisamment confortables ?
  • La musique est-elle répétitive ?
  • Les horaires sont-ils vraiment adaptés ?
  • Comment rendre les tâches de mes salariés moins chronophages ?

 

Forfait de sport, congés menstruel, horaires à la carte… certains restaurateurs innovent pour réenchanter les métiers de la restauration et surtout, pour retrouver de l’engagement et du sourire dans leurs équipes. Parce qu’après tout, un employé heureux… c’est un client heureux !