Devenez client METRO

Demandez votre carte

Mon plat du jour - Boeuf bourguignon et ses pommes de terre croustillantes

PLAT PLAT
10 PERSONNES
COÛT PORTION :
ENTRE 2,62 € ET 2,88 € HT*


recette d'automne

Bœuf bourguignon
et ses pommes de terre croustillantes

 

METRO Chef
INGRÉDIENTS

2000 g de viande à bourguignon cubée « Race Limousine » LA PREUVE

12 oignons blancs (F&L)

5 carottes (F&L)

3 gousses d’ail (F&L)

63 cl de bouillon de légumes granulé 60 L Knorr (174315)

80 cl de vin de table rouge Père Auguste 11° 1 L (221683)

75 g de farine de blé METRO Chef (3603)

36 g de sucre cassonade Saint-Louis (62666)

20 pommes de terre (F&L)

Beurre


PRÉPARATION

1. Commencez par éplucher les oignons blancs et les carottes.
2. Faîtes frémir un peu de beurre dans une cocote et faites-y revenir les morceaux de viande à bourguignon en cubes. Réservez.
3. Après avoir ajouté une noisette de beurre dans une cocotte, faîtes revenir, pendant une dizaine de minutes, les oignons, les carottes coupées en rondelles et l'ail haché.
4. Versez la farine, mélangez et ôtez la cocotte hors du feu pour y mettre le bouillon de bœuf et le vin rouge.
5. Remettez la cocotte sur le feu et mélangez jusqu'à ce que la sauce épaississe. Ajoutez le sucre et la viande. Couvrez et laissez mijoter 2 heures en remuant régulièrement.
6. Préchauffez votre four à 200 ° puis préparez les pommes de terre en les aspergeant d’un peu d’huile d’olive et de romarin.
7. Glissez les pommes de terre au four dans un plat recouvert de papier d’aluminium pendant 25 à 30 minutes pour que les pommes de terre soient tendres et croustillantes.



Le plus METRO

Pour encore plus de parfums dans votre plat, vous pouvez y ajouter du laurier et un bouquet garni !










LA PREUVE
Chaque semaine, des opportunités de dernière minute sur les produits frais. Tarifs valables du jeudi au lundi. Dévoilés dès le mercredi sur METRO.fr



*Coût total de l’ensemble des ingrédients ramenés à la portion, valable du 11/10/2018 au 15/10/2018. Tva en Sus. Fourchette de prix justifiée par l’existence d’éventuels écarts tarifaires au sein des entrepôts METRO.