managment_embarquer_equipe

Management : 5 actions pour embarquer vos équipes dans la reprise

Pour réussir le redémarrage de votre activité, vous avez besoin du soutien sans faille de votre personnel. Mais en ces temps de post-Covid, à l’image de l’hygiène, l’encadrement doit aussi s’adapter.

 

La crise sanitaire renforcera-t-elle le turn-over ? Ou au contraire, les salariés préféreront-ils rester en poste pour éviter les aléas d’un marché du travail plus incertain que jamais ? Difficile à dire. Une chose est sûre : les restaurateurs ont besoin d’un personnel stable pour assurer la reprise. Charge à vous de les fidéliser.

 

1. Rassurer

Plus que jamais, le manager doit se montrer empathique. Certains salariés, en particulier ceux qui travaillent en salle, pourraient avoir des réticences à revenir au travail de peur d’être contaminés. Vous devez donc vous montrer à l’écoute d’éventuelles inquiétudes et expliquer que vous avez mis en place toutes les mesures de sécurité.

Gardez un oeil sur vos collaborateurs pour voir si l’un d’entre eux a besoin d’être reboosté. Si vous détectez une fébrilité, demandez-lui en privé la nature du problème et si vous pouvez l’aider.

 

2. Former

Des vestiaires à la salle, vous avez dû revoir toute l’organisation de votre établissement pour mettre en place le protocole sanitaire. Prenez le temps de bien former votre personnel aux nouveaux process.

Prévoyez des modules spécifiques pour l’équipe de cuisine :

  • réception des marchandises,
  • préparation des repas.

ainsi que pour l’équipe de salle :

  • accueil du public
  • encaissement.

Montrez le bon exemple en appliquant à la lettre les gestes barrières, la distanciation sociale et l’hygiène. Il faut également rédiger des plannings, des listes de tâches récurrentes assignées à chacun, qui permettront de mettre en oeuvre rapidement et efficacement la nouvelle organisation sans tomber dans un hyper stress au moment du service.

 

3. Motiver

Le CHR traverse une zone de turbulence et vos salariés le savent bien. Malgré la conjoncture pesante, tâchez d’instaurer une bonne ambiance en vous montrant positif. Rappelez les valeurs de l’entreprise et du métier. Vous devez montrer le cap en vous montrant transparent sur les défis que traverse l’établissement.

En tant qu’encadrant, c’est à vous de stimuler le personnel en lui donnant des objectifs clairs, atteignables, ainsi que les moyens pour les remplir.

Mesurez leur niveau de réussite et réexpliquez-les sans perdre patience si tout n’a pas été compris.

 

Pour éviter que l’ambiance ne tourne au vinaigre, si vous avez des reproches à faire à un collaborateur, ne le réprimandez pas devant ses collègues. Appelez-le dans votre bureau pour remettre les points sur les « i » sans hausser le ton. A l’inverse, il convient de féliciter et, pourquoi pas, de remercier quand le travail est bien fait : vous devez hisser votre équipe vers le haut et non pas la rabaisser.

 

4. Briefer et débriefer

Plus que jamais, avant chaque service, les équipes ont besoin d’un briefing. Le temps de l’autorité descendante est révolu. Le management doit se faire plus horizontal. Concrètement, il s’agit de laisser les collaborateurs s’exprimer en toute confiance.

Une courte réunion doit être faite à l’issue du service pour que vous puissiez leur expliquer les points d’amélioration, tout en valorisant les aspects positifs.

Là encore, n’hésitez pas à les féliciter pour renforcer leur motivation. Le piège est de tomber  dans un monologue. Faites un tour de table pour recueillir les remontées terrain et améliorer votre organisation.

 

5. Donner des perspectives

L’urgence est à la reprise du business. Les collaborateurs en sont bien conscients. Ils ne compteront pas leurs heures et ne ménageront pas leurs efforts pour remettre l’établissement sur la voie de la réussite. Cependant, tout salarié a un besoin de réalisation. Une fois le gros des difficultés surmonté, il voudra monter en compétences, avoir des perspectives d’évolution, hiérarchiques ou, a minima, salariales. En attendant de pouvoir les satisfaire, une prime peut s’avérer un excellent moyen de montrer votre gratitude et les inciter à poursuivre leur effort…


Journée de la gastronomie durable : pour une restauration responsable

Alors qu’un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est perdue, les Nations Unies appellent, en ce 18 juin, à promouvoir une gastronomie respectueuse de l’environnement. Les restaurateurs sont en première ligne.

Inspiration Restaurant

VAE : Soignez l'expérience client

La vente à emporter n’est pas que la fourniture d’un repas. Outre la qualité des plats, vous devez offrir une prestation qualitative, de la commande à la livraison du sac. Une occasion en or pour vous démarquer de vos concurrents.

Restaurant