Le cabillaud et la morue d'Alaska

Le cabillaud et la morue d'Alaska

« En choisissant des produits de la mer d'Alaska, les clients de METRO ont l'assurance d'avoir toujours à disposition des poissons sauvages d'une qualité irréprochable, issus d'une pêche raisonnée et durable  »


Pierre-Hubert Meilhac, représentant France et Belgique chez Alaska Seafood



Né en 1984 d'un partenariat entre l'état d'Alaska et ses pêcheurs et transformateurs, l'Alaska Seafood Marketing Institute a été créé pour promouvoir, valoriser, et pérenniser - grâce à des programmes de formation et d’éducation - la qualité et la gestion durable des produits de la mer d'Alaska. Et parmi eux bien sûr, le cabillaud et la morue sauvages que vous trouvez chez METRO.

Le cabillaud et la morue d'Alaska
En Alaska, pêche durable et interdiction de l'élevage sont inscrits dans la constitution !

L'Alaska est baigné par des eaux qui comptent parmi les plus pures et les plus poissonneuses du monde. Aussi, dès sa création en 1959, l'Etat a-t-il stipulé dans sa constitution que « les poissons doivent être utilisés, développés et maintenus selon un principe de rendement durable ». C'est ainsi que même l’élevage y est interdit ! Voilà pourquoi tous les poissons d'Alaska sont sauvages et que l'Etat est devenu un modèle de gestion des ressources halieutiques pour le monde entier !

Le cabillaud et la morue d'Alaska
Le cabillaud sauvage du Pacifique Nord : plus ferme et plus blanc que celui de l'Atlantique

Entre les 5 espèces de saumon, le colin, le flétan et les crustacés comme le crabe royal, le cabillaud reste une prise de choix pour les pêcheurs d'Alaska. On le trouve surtout dans les eaux préservées du golfe d'Alaska, des iles Aléoutiennes et de la mer de Béring. Les saisons de pêche durent de janvier à mai et de septembre à octobre pour respecter les cycles de reproduction et se terminent aussitôt les quotas atteints. Pêché surtout à la ligne trainante, il pèse entre 2,2 et 4,5 kg et offre filets et dos à la belle chair savoureuse, ferme et nacrée, parfaits pour s’adapter toute l'année à toutes vos recettes et modes de cuisson.

Le cabillaud et la morue d'Alaska
La morue d’Alaska : c'est le cabillaud qui lui donne ses beaux filets salés !

Une fois le cabillaud pêché, une partie de la production sera acheminée en France pour être transformée en filets de morue salée dont on gardera même les miettes, délicieuses pour les accras et la brandade. La chair ferme et maigre du cabillaud d’Alaska, aux qualités préservées par la technique de pêche à la palangre, est particulièrement appropriée pour la préparation de la morue. Le salage au gros sel et la maturation en chambre sont des étapes essentielles pour une texture et un goût parfaits. Chez METRO, vous trouverez la morue d’Alaska en filets et en miettes, et même en filets déjà dessalés pour faire gagner du temps !

Le cabillaud et la morue d'Alaska