Janvier sans alcool : comment adapter son offre ?
Temps de lecture:9minutes
Janvier sans alcool : comment adapter son offre ?
Janvier sans Alcool (Dry January) est de retour en France pour la troisième année. Le phénomène prend de l’ampleur et reflète les évolutions de la consommation d’alcool des Français. Ils s’orientent en effet davantage vers la qualité que vers la quantité. Découvrez nos inspirations pour adapter votre offre aux attentes des clients en début d’année.

Pourquoi proposer le Dry January à vos clients ?

En relevant le #DéfiDeJanvier, les participants souhaitent reprendre le contrôle de leur consommation d’alcool et prendre soin de leur santé. Relayée sur le site Internet Dry January, une étude de l’université de recherche anglaise Sussex souligne les bienfaits du challenge pour la santé :

 

  • Perte de poids
  • Amélioration des capacités de concentration
  • Meilleur sommeil
  • Plus d’énergie
  • Une meilleure peau

 

Bien sûr, de nombreux Français n’ont aucune intention de renoncer à leur consommation d’alcool en janvier. Mais pour parvenir à ces objectifs de bien-être, ils seront certainement nombreux à faire le choix d’une consommation plus modérée.

Des nouvelles habitudes de consommation d’alcool

Homme et femmes trinquant dans un bar

Ils n’étaient que 4.000 Anglais à tenter l’expérience du Dry January en 2013. Depuis, le phénomène a marqué une nette progression. Et les organisateurs attendent 6,5 millions de participants pour l’édition 2022.

 

En France, où la consommation d’alcool diminue depuis les années 60, la proposition trouve un large écho. Notamment du côté des 18-35 ans, qui s’orientent vers une consommation moins quantitative et plus qualitative ces dernières années. Cette tendance now low (pour no ou low alcohol) s’est accélérée durant la crise sanitaire.

 

Du côté des professionnels, si le concept du bar sans alcool (« dry bar ») reste encore confidentiel, les barmen sont nombreux à redoubler de créativité. Tout en continuant de valoriser les grands classiques, ils imaginent des boissons toujours plus healthy et savoureuses.

 

Pourquoi ne pas profiter du début d’année pour intégrer de nouvelles propositions à votre offre ?

Quelles boissons pousser dans son offre sans alcool ?

Il est loin, le temps de la première vague des apéritifs sans alcool des années 70-80, qui jouissaient d’une faible popularité. Les innovations techniques se sont multipliées ces dernières années, permettant de développer des produits de plus en plus aboutis.
Hommes et femmes buvant un verre de vin au restaurant

Les vins sans alcool

Véritable révolution pour les Français, les dégustations de vins sans alcool sont l’occasion d’expériences aussi étonnantes que savoureuses. Ces bouteilles 0% se déclinent selon les cépages et les assemblages. Pourquoi ne pas proposer à vos clients d’oser l’expérience ?

 

Avec une note robe jaune or et un nez fruité, le muscat blanc Bonne Nouvelle sans alcool présente des notes de litchi en bouche. Il est idéal à l’apéritif ou en accompagnement d’un dessert aux fruits ou au chocolat.

 

Engagé dans le respect des terroirs, le domaine Pierre Chavin se positionne en acteur de la haute couture du vin. Il développe des collections tendances et cosmopolites comme cette bouteille Les Cocottes 0% Chardonnay. Ses arômes de fruits tropicaux, de pêches, de litchis et de fleurs blanches séduiront vos clients.

 

Pour une douceur rafraichissante, vous pouvez opter pour le Pétillant de Listel Bio. Il est servi très frais sur un lit de glace. Sans sucre ni conservateurs ajoutés, il répond lui aussi aux nouvelles attentes des consommateurs.

Hommes et femmes buvant de la bière dans un café

Les bières sans alcool

On a assisté en 2020 à une première mondiale avec l’ouverture du premier bar à bières sans alcool : The Brewdog Af Bar. C’était en plein de cœur de Londres, alors que depuis 2017, les ventes de bières à faible degré et sans alcool avaient augmenté de 381% !

 

Ce concept de bar n’existe pas encore en France. Mais le marché de la bière sans alcool s’annonce florissant. On trouve désormais des grands classiques à la carte des groupes brassicoles, comme la Leffe Ruby 0° qui a vu le jour au printemps 2021.

 

Si vous souhaitez diversifier votre carte de boissons pétillantes, vous pouvez aussi miser sur la Desperados Virigin 0,0%.

 

Ces bières sans alcool nouvelle génération ressemblent à s’y méprendre à leurs rivales alcoolisées, avec 30 à 40% de calories de moins. Elles trouveront parfaitement leur place aux côtés de vos planches de charcuteries et de fromages locaux en janvier.

 

Les spiritueux sans alcool

Comme celui de la bière, le marché des spiritueux sans alcool s’annonce porteur en 2022. Le mois de janvier sec est l’occasion de miser sur des aperitivo sans alcool comme le Martini Vibrante et le Martini Floreale. Ils sont conçus à partir de vins dont l’alcool a été délicatement retiré puis mélangé avec des extraits de plantes aromatiques.

 

Il vous est également possible de diversifier votre carte avec des gins sans alcool comme Ceder’s, Fluère ou Djin. La marque britannique Sidleep, quant à elle, vous propose une palette de gins 0% épicés, sauvages ou agrumes. Un sirop d’agave et du jus de citron frais en plus vous permettront de concocter une délicieuse virgin margarita.

 

La tendance spirit-free

En 2022, on ne parle plus de moktail mais de spirit-free, comme esprit libre ! Ce nouveau concept incarne une mixologie sans alcool portée au sommet de son art… Et qui séduit les consommateurs.

 

« Depuis 2017, les ventes de spirit-free ont augmenté de 20% chaque année », a affirmé à ce sujet Eric Fossard, le co-créateur de la Paris Cocktail Week. C’était au début du mois de Janvier sans Alcool 2022.

 

Et de fait, la tendance secoue les shakers. Les barmen sont de plus en plus nombreux à l’inscrire à leur carte. Des bars éphémères aux cocktails 100% sans alcool voient aussi le jour depuis deux ans. 

Les boissons sans alcool pour booster votre rentabilité ?

Les nouvelles boissons 0° répondent à tous les critères de qualité nécessaires pour s’intégrer dans la même fourchette de prix que vos boissons alcoolisées. Vos cocktails sans alcool s’avèrent ainsi souvent plus rentables que ceux avec spiritueux.

Trouver les bons accords

« Nous chérissons les vins, mais le dialogue entre mets et boissons sans alcool est un territoire quasiment vierge, passionnant à explorer », affirmait dans Le Monde la cheffe Anne-Sophie Pic en 2021. Voici donc venu le temps des pairings sans alcool, et les possibilités qui s’offrent à vous semblent infinies.

 

Mais n’oubliez pas qu’après les excès de décembre, vos clients aspirent davantage à prendre soin de leur santé en janvier. Adaptez donc votre gamme de produits en conséquence. Vous trouverez ici quelques pistes pour répondre aux régimes alimentaires en vogue.

Communiquer sur son offre pour le Dry January

Le Dry January représente un temps fort pour fidéliser votre clientèle et la diversifier. Tout au long du mois, n’hésitez pas à afficher votre concept, vos produits phares et vos promotions sur votre vitrine, au comptoir, sur vos tables, sur votre site Internet...

 

Pensez à bien expliquer les raisons qui vous poussent à promouvoir une gamme sans alcool. Ecrivez des messages courts pour être lus. Mettez aussi en lumière les atouts différenciants de vos nouvelles propositions.

 

Et pourquoi ne pas relever vous-même le challenge et relayer votre expérience sur vos réseaux sociaux ? Dans ce cas, n’hésitez pas à vous adresser directement à vos clients et à leur faire part de vos émotions et de vos bonnes surprises.

 

Enfin, il est malheureusement bien difficile d’organiser des événements en cette période. Mais dès que la situation le permet, n’hésitez pas inviter vos clients à un afterwork ou à une soirée à thème sans alcool.

Vous disposez maintenant des principales informations pour développer votre offre sans alcool à l’occasion du Dry January. En misant sur cette tendance, vous pariez sur l’avenir. D’après les informations publiées dans le journal Les Echos, la catégorie devrait croître de plus de 30 % d’ici 2024 sur le marché des boissons mondiales.