Management : six conseils pour l’adapter aux générations Y et Z
Management : six conseils pour l’adapter aux générations Y et Z
Considérés zappeurs, individualistes, voire paresseux… En réalité, les Millenials sont une richesse pour votre établissement. Mieux comprendre les attentes de cette génération vous permettra d’en tirer le meilleur. Notamment en adoptant un management participatif, qui les implique pleinement dans la vie de l’entreprise.

1. Comprendre les aspirations des Millenials

Les Millenials, qui représenteront 75 % de la population active en 2025, sont foncièrement différents de leurs aînés dans leurs modes de vie et leurs aspirations.

Hyperconnectées et multitâches

Depuis leur adolescence, ces générations surfent sur les réseaux sociaux en continu, y compris au travail. D’après la société de services informatiques Datamind, elles y passent 2 h 12 par jour, soit trois fois plus que la moyenne des Français. Cette appétence pour le digital est un atout : vous pouvez les impliquer dans votre stratégie marketing sur le web.

 

Cette participation ne détournera pas leur attention de leurs tâches principales. Ce sont avant tout des habitués du multitâches. Ils savent passer d’une tâche à une autre, exactement comme ils le font sur Internet.

Harmoniser vie professionnelle et personnelle

Pour ces générations, la vie ne se résume pas au travail. La plupart refusent les horaires réguliers et revendiquent une certaine souplesse. La coupure entre les deux services peut ainsi être un véritable frein pour les Millenials.

Comment faire ?

 

  • Trouver un compromis dans l’organisation des plannings. Vous pouvez par exemple planifier des semaines de 5 jours dont 3 avec coupure et 2 avec un seul service. Ou une semaine de 4 jours avec coupure et 3 jours de repos.

  • Autre levier : les congés et les week-ends pour leur donner des vraies plages de temps libre.

2. Motivez votre équipe grâce à l’apprentissage

Les Millenials sont investis dans leur travail si l’entreprise leur apporte un épanouissement. Ils cherchent des expériences mêlant :

  • Autonomie ;
  • Apprentissage ;
  • Plaisir.

 

Les Y et les Z voient leur chef comme un « coach ». Selon l’étude « The Millennial Survey », menée par Deloitte en 2016, 32 % des moins de 35 ans attendent ainsi de leur entreprise qu’elle leur délivre des compétences.

 

Vous devez leur donner des objectifs et des responsabilités. N’hésitez pas à déléguer certaines tâches et à leur montrer votre confiance. Plus ils se sentiront valorisés, plus ils auront à cœur la réussite de l’entreprise.

3. Optez pour un management participatif

Pour eux, être chef ce n’est pas avoir raison. Ne soyez pas un manager directif mais un chef d’orchestre pour la réalisation collective des objectifs. Pensez « horizontal » plus que « vertical ».

 

Pour insuffler du dynamisme et garder leur attention :

  • privilégiez les réunions courtes et debout ;
  • débriefez après les services ;
  • donner la parole à toute votre équipe ;
  • prenez en compte leurs remontées de terrain, intéressantes pour améliorer les process.

 

Les Millenials ont la parole franche. S’ils estiment que l’organisation est perfectible, ils vous feront part de leurs remarques. Ne le considérez pas comme de l’impertinence, mais comme en levier de performance.

 

Par ailleurs, la communication doit être simple et efficace dans les deux sens, n’hésitez pas de votre côté à les mettre en valeur en les félicitant.

4. Créez une ambiance de travail agréable

Adeptes des réseaux sociaux, les moins de 35 ans ne sont pas pour autant désociabilisés ! Au contraire, ils aiment échanger. Pour créer une cohésion d’équipe, organisez des journées de team building :

  • sortie sportive ;
  • escape game ;
  • karaoké ;
  • course d’orientation…

 

Pour les générations Y et Z la qualité de l’ambiance au travail est primordiale. Soyez un manager attentif pour détecter d’éventuelles tensions. Recadrez les personnalités difficiles.

5. Donnez du sens à leur travail

Ces générations ont des valeurs : environnement, diversité… Ils veulent avoir un impact positif sur le monde. D’après une enquête menée par Générations Cobayes et Bloomin sur les sources de bonheur des 18-35 ans, 59 % d’entre eux estiment primordial d’exercer une activité dans laquelle ils se sentent utiles à la société.

 

Végétal, local, bio, sobriété énergétique, incluez-les dans votre démarche écoresponsable. Car s’ils ne se reconnaissent pas dans les valeurs de l’entreprise, ils iront chercher un poste ailleurs.

6. Offrez des perspectives d’avenir

Pour les fidéliser, vous devez les faire grandir. Flexibles et agiles, ils aiment la nouveauté et l’acquisition de nouvelles connaissances. Proposez-leur des formations pour favoriser leur montée en compétence.

 

Lors des entretiens annuels, échangez autour de leurs objectifs à moyen terme et voyez comment vous pourriez leur offrir des perspectives intéressantes pour les inciter à rester au-delà d’une saison.

Les Millenials envisagent rarement des carrières longues dans une même entreprise. Pour tirer le meilleur d’eux et les fidéliser, rien de mieux que de les intégrer dans le développement de votre établissement. Faites-leur confiance et responsabilisez-les. Plus ils se sentiront en accord avec vos valeurs, plus ils s’investiront dans leurs missions.