Réouverture : Édouard Philippe donne son feu vert
Réouverture des restaurants
Dès le 2 juin, les cafés et restaurants pourront lever le rideau sur tout le territoire. Avec une restriction en Ile-de-France, en Guyane et à Mayotte où seules les terrasses seront ouvertes au public.

La nouvelle tant attendue par le secteur CHR est tombée ce jeudi 28 mai lors de l’allocution d’Édouard Philippe du 28 mai annonçant les mesures du plan 2 de déconfinement.

 

Devant une carte verte, le Premier ministre a annoncé la réouverture des cafés et restaurants. Avec un bémol, cependant, en Ile-de-France, en Guyane et à Mayotte, classés orange. Dans ces zones, seules les terrasses pourront accueillir du public.

 

Une réévaluation sera faite dans trois semaines à l’occasion de la phase 3 du déconfinement. Édouard Philippe a déclaré que « les nouvelles sont plutôt bonnes ». Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a toutefois rappelé que « la couleur verte ne veut pas dire que le virus ne circule plus ».

 

La limitation de 100 km est levée et les frontières intérieures de l’espace Schengen pourraient être rouvertes à partir du 15 juin. Mais le gouvernement impose une série de règles strictes aux établissements pour assurer la sécurité sanitaire du personnel et des clients.

7 mesures sanitaires à respecter pour la réouverture des restaurants

  1. Les tablées seront limitées à 10 personnes maximum

  2. Le conseil scientifique avait recommandé une distance de deux mètres entre chaque table. Mais le gouvernement a décidé, suite à des négociations avec les restaurateurs, que les tables seraient espacées d’1 mètre. Après de longues discussions entre les professionnels et l’exécutif, le ratio impératif de 4 m2 par personne n’a finalement pas été imposé.

  3. Chaque tablée devra être servie par un même membre du personnel de salle. Ce dernier devra se laver les mains toutes les 30 minutes ou porter des gants

  4. Tous les membres des équipes de salle et de cuisine devront porter un masque, tout comme les clients durant leurs déplacements.

  5. Un parcours de circulation devra être mis en place pour se rendre aux buffets, toujours autorisés, ou aux toilettes. Les distances de sécurité devront y être respectées.

  6. Les restaurateurs devront privilégier un menu au format numérique (en scannant par exemple un QR code), ou présenter la carte à l'oral avec une distance suffisante. S'ils ont à toucher un support papier, les clients devront se désinfecter les mains à l'issue de la commande.

  7. Dans les bars, la consommation ne sera pas autorisée au comptoir.

Les autres annonces faites par le gouvernement

En zone verte, les campings et villages vacances pourront rouvrir le 2 juin également. En zone orange, ils devront attendre le 22 juin. Les regroupements de très larges publics et les boîtes de nuit continueront par contre à être interdits.

Le soutien des Français aux restaurateurs

Des annonces qui interviennent au moment où un nouveau sondage confirme la volonté des Français de retourner au restaurant. Une enquête réalisée par OpinionWay pour la société Serig Informatique indique que 84 % des Français comptent fréquenter de nouveau les cafés, bars et restaurants.

 

Un feu de paille ? Pas selon l’étude qui affirme que 13 % des sondés comptent rattraper le temps perdu en y allant plus souvent qu’avant. Pour 58 % des Français, se rendre davantage dans ces lieux de vie durant l’été constitue un acte de soutien économique.

 

Enfin, 1 personne sur 3 a déjà participé à une collecte de soutien pour un établissement ou pourrait le faire dans les semaines à venir.